Jeté à la frontière, après un séjour dans les prisons libyennes !

Le calvaire ne fait, peut-être, que commencer pour le jeune Achraf Jaouani. Sa mésaventure a, effectivement, débuté aux lendemains des affrontements qui opposent les révolutionnaires au régime libyen.

Depuis, ce jeune, originaire de Mateur, s’est trouvé pris dans l’engrenage, puisqu’il a été arrêté par les pro-Gadhafi et jeté dans une prison, au même titre d’ailleurs que d’autres compatriotes qui se trouvaient sur les terres libyennes.

Il a même été obligé de témoigner son soutien au leader libyen devant les caméras de la télé.

Mercredi, il a été cependant retrouvé à quelques mètres de la frontière tuniso-libyenne, du côté de Ras Jedir, dans un état piteux.

D’après certains témoignages, le jeune homme n’est même pas parvenu à reconnaître les membres de sa famille, son père et son oncle maternel entre autres, qui se sont empressés de rejoindre les lieux afin de le recueillir.

 

 

Commentaires: