Abdallah Kallel, tortionnaire et prédateur à la solde du narcotrafiquant Ben Ali


Bien qu’ayant occupé les fonctions les plus importantes du système mafieux de Ben Ali, Abdallah Kallel a toujours été présenté comme un homme d’État sans aucun rapport avec tout enrichissement illicite.

Une fois de plus, la réalité des faits prouve tout à fait le contraire : Abdallah Kallel, un des principaux chefs de la police politique de Ben Ali a baigné dans une corruption qui a fait de lui un des hommes les plus riches de Sfax et par conséquent de Tunisie.

Les premiers éléments de l’enquête, tels qu’ils apparaissent aujourd’hui, indiquent que :

1) M. Abdallah Kallel est le propriétaire d’un ‘Henchir’ de 2600 hectares dans la région de Kasserrine. Ce bien est géré par la famille Kammoun qui ne sont en réalité que des prêtes noms.

2) M. Ridha Msseddi, neveu de Abdallah Kallel gère à Sfax une fortune colossale pour le compte de Kallel qui en est le réel bénéficiaire. Il est également propriétaire de plusieurs terrains à El Menzah 7, 8 et particulièrement 9.

3) M. Mongi Makni a construit et offert à Abddallah Kallel à ‘Jinène Bni Khiar’ une résidence pieds dans l’eau en contrepartie des nombreux déclassements de terrains effectués au profit du même promoteur dans différents endroits de Tunis.

4) Reste la maison « el Kantaoui Diar El Bahr » dont le généreux donateur au profit de Kallel est encore inconnu par notre association à ce jour.

Voilà quelques éléments qui en disent long sur la probité du soi-disant homme d’Etat, M. Abdallah Kallel, bras droit du narcotrafiquant Ben Ali

Commentaires: