Prière du vendredi à la Kasbaa : Bouazizi serait un martyr parce qu’il a perdu la raison ?

Une partie de la foule rassemblée aujourd’hui à La Kasbaa a répondu à l’appel à la prière du Vendredi. Sur la place même, un espace a été réservé à cet effet.

Le prêche du vendredi a commencé par une explication sur le décès de Mohammed Bouazizi, l’imam affirme que c’est un martyr et pour cause : « Il avait perdu la raison et ne peut donc être responsable de ses actes » ( فَقََدَ وَعْيَهُ و لا يُؤخَذُ عليه ) .

Incompréhension, Bouazizi a donc perdu la tête quand il s’est immolé ? Il serait donc devenu tel un fou, et ne peut être tenu responsable de ses actes. C’est ainsi que les portes du paradis lui seront ouvertes.

Karadhaoui avait déclaré qu’ « aux yeux de l’Islam, ce jeune a commis un pêché majeur en mettant fin à sa vie. En se suicidant, ce jeune a secoué toute la communauté arabo-musulmane. Nous implorons Dieu pour qu’Il lui pardonne ».

Selon Karadhaoui, Bouazizi entrera au paradis si Dieu lui pardonne et pour celà, il « appelle le peuple tunisien et les musulmans à implorer Dieu pour qu’Il lui pardonne son geste ».

Martyr ou pas ? Ce n’est pas l’Imam qui le dira.

Cet Imam n’a pas hésité par ailleurs à rappeler aussi que « la Tunisie est la terre des musulmans, des libéraux, des communistes et les adeptes des autres croyances et religions aussi ». Communisme et libéralisme sont des croyances ou des religions pour lui ? Là, c’est une autre histoire…

Commentaires:

Commentez...