Monji Khadraoui démissionne de la commission d’investigation à cause de… Microsoft !

Monji Khadraoui, membre de la commission nationale d’établissement des faits sur les abus durant la dernière période, a annoncé aujourd’hui sa démission.

Dans une interview téléphonique donnée à Shems FM, il explique que sa démission est dûe à diverses raisons notamment le fait que la commission empiète sur le terrain de la justice et pourrait retarder certaines procédures.

Mais la raison qui le pousse à démissionner aujourd’hui est le choix de Microsoft pour gérer la plateforme informatique de gestion et de stockage de données relatives aux enquêtes. Microsoft offrira la logistique aussi bien matérielle et logicielle nécessaire à la commission.

Monji Khadraoui explique : « Microsoft est propriétaire du logiciel et il est certain qu’elle accèdera aux données. Je ne pense pas que la société Microsoft est une association caritative ou de droits. C’est une entreprise commerciale et donc les risques d’accès et d’espionnage sur les données sont très probables. L’infiltration des données représente un danger pour les témoins et les familles des victimes et offre une opportunité aux véritables criminels de fuire leurs responsabilités. »

Commentaires:

Commentez...