Rien ne leur échappe, même pas le Promosport…

Dans l’un des derniers dossiers en date, et non pas le dernier de la liste, ouvert à l’encontre de l’ex «Famille régnante» et de sa main mise sur tout ce qui bouge en «sonnantes et trébuchantes», l’argent, le Promosport, dont les rentrées hebdomadaires et annuelles se comptent par milliards, ne leur a pas échappé.

Des révélations viennent d’être faite par le PDG de la dite société, il s’avère que pas moins de 20% des recettes étaient versées dans la «Caisse N° 5» au sein de la Trésorerie Générale, caisse réservée à la
Présidence de la République, donc directement dans les poches du dictateur déchu Ben Ali, sachant que 50% de ces recettes étaient reversés à la Caisse pour la Promotion du sport».

Seulement, cette caisse «promeut», non pas le sport et les associations sportives ou clubs, mais les associations des voleurs Trabelsi et Ben Ali, comme les associations «Basma» et «Saïda», créées par la Leïla Trabelsi, épouse dévergondée du président fuyard, afin de soutirer l’argent du contribuable.

A titre indicatif, les recettes du Promosport se sont chiffrées en 2007 à 8 milliards, en 2008 à 9,5 milliards, en 2009 à 18,2 milliards et en 2010 à 33,7 milliards, des sommes qui ont évolué en raison de la ruée des pronostiqueurs sur cette manne d’argent, source d’enrichissement rapide, il faut l’avouer, pour cette pauvre population et d’enrichissement sauvage et illégal pour ces miséreux clans de pilleurs.

Commentaires:

Commentez...