Saisie d’un avion appartenant à Marouane Mabrouk?


Selon challenges.fr, « la justice française a saisi mardi 1er février au matin un avion appartenant à la famille du président tunisien déchu Zine El Abidine Ben Ali à l’aéroport du Bourget près de Paris « . Or selon la même source cet avion  » appartiendrait à Marouane Mabrouk, gendre de Zine El Abidine Ben Ali ».

Une information qui ne fera qu’aggraver la tension politico-économique en Tunisie, vue que le nom de Marouane Mabrouk, qui ne s’est pas enfuit, n’appartient pas à la fameuse liste des personnes accusées de complot contre la sûreté nationale, d’acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers et placements financiers illicites à l’étranger, et transfert de devises sans préavis de la Banque Centrale.

D’ailleurs, dans ce même hebdomadaire, challenges.fr, M. Mabrouk a accordé une interview, le 21 janvier 2011, où il affirme qu’il n’a « rien à se reprocher ».

En effet à la question  » pourquoi ne faites-vous pas partie des personnes recherchées par les autorités intérimaires, alors que vous êtes le gendre du président déchu Ben Ali ? « , M. Mabrouk répond :

« Parce que je n’ai rien à me reprocher. Je possède un groupe industriel ancien et je n’ai aucun lien – ma femme non plus – avec les malversations de la famille Trabelsi. Sur le plan privé, ma femme (Cyrine, ndlr) est certes la fille de l’ex président, mais elle est issue du premier mariage. Ça n’a rien à voir avec la deuxième famille. Et je suis séparé de ma femme depuis un an.  »

Ceci dit, on se demande si l’avion est saisi juste parce que tout les biens de la famille de Ben Ali doivent être gelés en attendant la suite de l’enquête et le tri qui en découlera? Ou bien parce que comme pour tous les proches de Ben Ali, il est difficile de ne pas abuser de la « générosité » de la Tunisie ?

Commentaires:

Commentez...