Le détournement du trafic internet par la Chine serait un accident !


Selon une étude menée par la firme Renesys spécialisée dans la sécurité internet et dont le résultat est paru hier, le reroutage du trafic internet mondial vers la Chine ne viserait pas particulièrement le réseau militaire et gouvernemental US.
Le 8 avril dernier, l’incident qui avait duré 18 minutes avait touché les réseaux de 170 pays. Il avait conduit au reroutage de réseaux de plusieurs gouvernements vers celui de China Telecom. Selon James Cowie, CTO de Renesys, « la nature hasardeuse de ce détournement du réseau fait penser a une erreur plutôt qu’à une attaque délibérée sur quelqu’un en particulier ».
Dans un rapport au Congres US fait mercredi dernier, la Commission mettait au clair qu’il n’y avait aucune preuve que les autorités chinoises avaient détourné le trafic mais elle mit l’accent sur le fait que la Chine est a présent tout a fait capable de contrôler et manipuler le trafic internet quand elle le voudrait.
Tout a commencé lorsque China Telecom annonça qu’elle détenait les meilleurs et les plus rapides chemins réseaux. Les autres routeurs ont donc redirigé leur trafic vers la Chine. Ce genre d’accidents arrive assez souvent mais, habituellement, ce sont des petits opérateurs qui ne peuvent pas supporter le trafic. Cela résulte donc en la mort de ce dernier. Le problème est ainsi vite identifié et résolu.
Dans le cas de China Telecom, l’opérateur est le 11eme meilleur opérateur internet au monde et il peut facilement supporter une telle charge. Ce qui rend le phénomène encore plus inquiétant. Même si les États Unis visent a convaincre ou se convaincre que l’accident n’était pas intentionnel. Il reste tout de même une interrogation : pendant ces fameuses 18 minutes, qu’ont fait les chinois des milliers d’informations qui ont transite par leur réseau?

Commentaires:

Commentez...