De Kasserine, des sit-inneurs menacent de couper l’eau potable à Sfax

Un certain nombre de demandeurs d’emploi, au chômage depuis une longue période, protestent depuis le 19 novembre devant le siège de la délégation de Sbeitla dans le gouvernorat de Kasserine.

Ils ont annoncé avoir accordé un délai de trois jours aux autorités centrales, régionales et locales pour entamer des négociations sérieuses avant de fermer le réservoir qui alimente d’autres régions notamment le gouvernorat de Sfax en eau potable.

Cette menace est une réaction au mépris continu à leurs demandes d’emploi et face à la politique d’atermoiement adoptée par tous les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir, selon eux.

Dans une déclaration à l’agence TAP, les sit-inneurs ont affirmé qu’ils n’ont pas cessé, depuis 2016 à travers une de série mouvements de protestation, de revendiquer le droit à l’emploi et au développement dans la région mais aucune mesure n’a été prise en leur faveur.

Les protestataires ont convenu de durcir leur mouvement surtout que parmi eux certains ont été transférés à l’hôpital régional de Sbeïtla après la détérioration de leur état de santé en raison de la grève de faim entamée dernièrement.

Commentaires:

Commentez...