Tunisie : Vers l’imposition du service militaire aux hommes et aux femmes

Le ministre de la Défense Brahim Bartaji a confirmé l’existence d’un projet de révision de la loi sur le service national.

Auditionné ce jeudi 19 novembre 2020 par la Commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées (COAAFA) de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), il a annoncé qu’il était prévu d’imposer un service militaire obligatoire aux hommes et aux femmes.

Bartaji a souligné que la révision de la loi sur le service national aura lieu après l’amélioration des infrastructures du ministère de la Défense.

En 2018, l’ancien ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, avait évoqué le phénomène d’aversion pour le service militaire en Tunisie, indiquant que le taux d’engagement volontaire ne dépasse pas les 1% de l’ensemble de la population concernée par ce service.

Son département avait proposé comme solution un projet de loi sur le service militaire volontaire qui vise à atténuer ce phénomène et à consacrer le principe d’égalité entre femmes et hommes en ce qui concerne l’obligation de servir.

Ce projet de loi propose l’augmentation, de manière progressive, du nombre de femmes engagées au service de la défense du pays puisque le taux d’engagement des femmes pour le service national est estimé à 6% de l’ensemble de la population concernée.

Commentaires:

Commentez...