Tunisie – Covid-19 : Les heures noires du tourisme

Le tourisme en Tunisie se porte mal et c’est une évidence. En cette année de crise sanitaire, le secteur touristique a sombré et tous les indicateurs sont actuellement au rouge.

Le ministre du Tourisme, Habib Ammar, a dressé, ce jeudi 19 novembre 2020, un état des lieux du secteur qui a été fortement impacté par la crise sanitaire engendrée par le coronavirus.

S’exprimant lors d’une séance d’audition organisée par la commission de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, du commerce et des services liés, Habib Ammar a rappelé que jusqu’au 10 novembre 2020 :

  • le nombre d’arrivés en Tunisie a baissé de 77,7%. Une baisse qui devrait s’établir à -79% d’ici la fin de l’année
  • les revenues touristique ont baissé de 61,7% et devraient atteindre une baisse de 66,3% à la fin de l’année
  • le nombre de nuitées a baissé de 80,5%

Rappelons, dans le même contexte, que les États-Unis, à travers l’Agence des États-Unis pour le développement international en Tunisie (USAID), entend mobiliser entre 30 et 50 millions de dollars dans le cadre du programme « Visit Tunisia » pour le développement d’un tourisme durable au cours des cinq prochaines années.

D’autres fonds devraient être également mobilisés par l’Union européenne pour le soutien de ce secteur fragilisé par la crise du coronavirus. L’UE et l’Agence allemande de coopération et de coopération comptent mobiliser environ 50,5 millions d’euros, dans le cadre de la campagne « La Tunisie est notre destination » et du programme de diversification du tourisme ainsi que la valorisation du patrimoine culturel, durant la période 2020-2024.

Par ailleurs, Ammar a indiqué que l’Organisation Internationale du Tourisme ne prévoit un rebond du tourisme à l’échelle internationale que dans deux ou quatre ans.

Rappelons, également, que les recettes touristiques ont baissé de 62%, à 1,8 milliard de dinars, contre 4,8 milliards de dinars, en octobre 2019. En euros, ces recettes ont régressé de 60% sachant que l’activité touristique représente 14% du PIB et plus de 400 mille emplois directs et indirects.

Commentaires:

Commentez...