A son tour, l’Union internationale des savants musulmans porte plainte contre Abir Moussi

Le bureau de l’Union internationale des savants musulmans (UISM) à Tunis a décidé de porter plainte contre la députée et présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 18 novembre 2020, l’UISM a annoncé des poursuites judiciaires contre Moussi « et tous ceux qui ont participé avec elle à l’attaque du siège de l’union à Tunis ».

اليوم بإذن الله
نرفع دعوى قضائية ضد عبير موسى وكل من شارك معها في الاعتداء على مقر الجمعية

Posted by ‎الإتحاد العالمي لعلماء المسلمين(مكتب تونس)‎ on Tuesday, 17 November 2020

La présidente du bloc du PDL avait annoncé une série de mouvements de protestation qui commenceront par un sit-in ouvert tenu depuis le lundi 16 novembre 2020 devant le bureau de l’Union internationale des savants musulmans.

Ces protestations viennent en réponse au tribunal de première instance de Tunis 1, qui avait rejeté le procès intenté par le parti pour suspendre les activités de l’UISM en Tunisie.

L’affaire ne s’arrête pas là ! Moussi a promis des protestations qui seront organisées par le PDL partout dans le monde devant les sièges des ambassades de Tunisie et des organisations de défense des droits de l’Homme.

Commentaires:

Commentez...