Tunisie : Report du congrès d’Ennahdha à une date ultérieure

Le 11e congrès d’Ennahdha qui était programmé à la fin de l’année, a été reporté à une date ultérieure en raison de la situation sanitaire exceptionnelle que connait le pays actuellement.

C’est ce qu’a décidé le conseil de la choura d’Ennahdha, à l’issue de sa réunion tenue hier, dimanche 15 novembre 2020, en visioconférence.

Ce report met momentanément un terme à la polémique autour de la reconduction de Rached Ghannouchi en tant que président du mouvement.

En effet, une polémique existe actuellement au sein d’Ennahdha. Axée principalement sur le prochain congrès du mouvement et la présidence du parti, elle a été alimentée par une frange de dirigeants, le « Groupe des 100 » récalcitrante à l’idée de voir Rached Ghannouchi se représenter.

Ils l’ont ouvertement appelé à renoncer à toute intention de se présenter à un nouveau mandat à la tête du parti et à la nécessité de respecter le règlement interne au sein du parti.

Rached Ghannouchi s’était, quant à lui, exprimé, sur la question, indiquant qu’il était encore trop tôt pour parler de sa candidature à un nouveau mandat. « Ces questions seront discutées puis décidées au cours du congrès », avait-il insisté.

Ces dirigeants ont exprimé, à maintes reprises, leur refus catégorique de la modification du règlement pour permettre à Rached Ghannouchi de prolonger son leadership à un 3ème mandat, menaçant même de recourir à la justice si jamais le règlement interne du mouvement est modifié au profit de Ghannouchi.

Il y a une semaine, Rached Ghannouchi s’était de nouveau exprimé sur cette polémique, précisant qu’il ne s’était pour l’instant présenté à aucun poste, ni à la présidence de la république ni à la présidence du mouvement Ennahdha et qu’il n’avait, pour l’instant, pas l’intention de le faire.

Dans ce sens, il a indiqué que les tiraillements observés au sein de son parti sont naturels et insisté qu’il n’a pas appelé au report du congrès du parti.

Commentaires:

Commentez...