Monastir : Un vélo-chariot pour améliorer le quotidien des femmes « barbecha »

CP : Ambassade de Suisse en Tunisie

Le quotidien des femmes « barbecha », n’est guère facile, notamment dans ces conditions sanitaires délicates.

C’est dans ce contexte que l’Association voix de l’enfant Monastir, a lancé le projet « Appui à l’autonomie financière des femmes chiffonnières zone Monastir » ayant pour objectifs de faciliter et améliorer les conditions sanitaires de travail des femmes chiffonnières (barbecha) et à mieux protéger leurs enfants.

Le projet, soutenu par la Suisse, consiste en un prototype de vélo-chariot visant à faciliter le déplacement de ces travailleuses e la collecte des déchets.

Le prototype a été conçu par les élèves ingénieurs de l’Ecole nationale d’ingénieurs de Monastir Enactus ENIM et a été testé par l’une des 10 femmes chiffonnières participant au projet.

Il servira de modèle pour la production des autres triporteurs destinés aux participantes.

Commentaires:

Commentez...