La HAICA met en garde la radio CAP FM à cause de la langue utilisée

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a annoncé, ce mercredi 11 novembre 2020, avoir adressé une mise en garde à la chaîne de radio privée CAP FM pour confusion dans l’usage de la langue.

La HAICA reproche en effet à la radio de semer la confusion dans l’usage de la ou des langues utilisées et d’utiliser une langue « hybride », selon le communiqué publié.

En d’autres termes elle exhorte la radio à proposer dans ses programmes, une seule langue claire et exacte, qu’elle soit l’arabe ou le dialecte tunisien et appelle, également, les animateurs de la radio à traduire les termes utilisés par les invités en langue étrangère.

Commentaires:

Commentez...