Tunisie : Abir Moussi a-t-elle fêté le 7 novembre au parlement ?


L’affaire fait actuellement polémique. Si pour le Parti Destourien Libre (PDL) il s’agit d’une journée parlementaire organisée pour discuter les affaires économiques, pour certaines parties politiques, dont notamment la Coalition Al-Karama, il s’agit de festivités pour fêter le 7 novembre.

Dans une vidéo partagée par Abir Moussi, on voit les différents membres du PDL, ainsi que des experts économiques présents dans une salle parlementaire pour discuter ces questions économiques. Evoquant la symbolique de cette salle, Moussi a expliqué que « toutes législations du régime nationale et patriotique y se discutaient, d’où sa fierté de commémorer ces événements ».

Sauf que le timing de cette journée parlementaire n’est pas passé inaperçu. Sur son compte Facebook, le député d’Ennahdha Samir Dillou a fustigé cette journée parlementaire organisée par le groupe parlementaire du parti destourien libre (PDL), estimant qu’il s’agit d’une occasion pour commémorer le putsch contre l’ancien président Habib Bourguiba. «Il faut enquêter sur ce scandale et déterminer les responsabilités dans le but d’en finir avec ces agissements », a-t-il appelé.

Pour sa part, le président de la coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf a également réagi à l’organisation d’une telle journée parlementaire, dénonçant un scandale. Il a appelé dans ce sens celui qui a donné l’autorisation à ce parti pour fêter le 7 novembre de démissionner « avant d’être malmené ».

Commentaires:

Commentez...