Tunis : Les travaux du RFR à l’arrêt !

Les travaux des différentes lignes du projet du réseau ferroviaire rapide de Tunis sont actuellement à l’arrêt pour diverses raisons.

Les travaux de la ligne reliant la capitale à la région de Bougatfa (Sidi Hassine Sijoumi) démarreront au cours du premier trimestre de l’année 2021, avant l’étape de l’approbation et des essais techniques des trains, des équipements et des signalisations, a fait savoir le PDG de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT), Lotfi Chouba.

Il a expliqué dans une déclaration, à l’Agence TAP, que cette ligne ferroviaire qui s’étale sur une longueur de 6,3 km à partir de la place de Barcelone, passant par  » Saïda Manoubia « , Ennajeh, cité Ezzouhour, Ben Daha, pour finir à Boukatfa, est sur la bonne voie malgré les entraves et les difficultés rencontrées par ce projet depuis son démarrage.

Chouba a fait remarquer que les travaux des cinq stations sur cette ligne ont avancé à 95%, précisant qu’ils devaient normalement être parachevés fin 2020, mais la pandémie a été l’une des causes de leur arrêt pendant deux ou quatre mois. Mais, a-t-il ajouté, cela ne doit pas occulter les difficultés juridiques et les conflits entre la société RFR et le groupe d’entrepreneurs, qui n’ont été résolus qu’en juillet dernier, sans omettre les problèmes rencontrés avec les citoyens au niveau des indemnisations, selon le PDG de la SNCFT qui a affirmé que toutes les parties concernées œuvrent pour que les entrepreneurs tiennent leurs engagements dans les délais impartis.

La deuxième ligne, composante de la première partie du projet des lignes rapides, elle passe par le Bardo, la Manouba et Goubaâ sur une longueur de 12,2 km, un projet selon Chouba encore en arrêt depuis 2019, au niveau de Bardo, à cause des problèmes qui n’ont pas été résolus depuis 2015 avec les conseils municipaux, vu le refus des habitants du passage du train par leur région et leur demande de construire un tunnel réservé au train rapide et dont le coût égalerait celui de tout le projet.

Le projet RFR a été lancé en 2007, et les travaux ont démarré en 2010. Il couvre 5 lignes ferroviaires d’une longueur de 85 km, reliant plusieurs quartiers du du District de Tunis. Ce projet grandiose concernant plus de 2 millions d’habitants et son coût est estimé à 4500 MD.

Commentaires:

Commentez...