Covid-19 : Chokri Hammouda met en garde contre le paracétamol sans consultation d’un médecin

Chorki Hammouda, directeur de l’Instance nationale de l’évaluation, de l’assurance-qualité et de l’accréditation dans le domaine de la santé, a tenu, ce mercredi 4 novembre, une conférence de presse à la Kasbah pour mettre en garde contre la consommation de médicaments contenant du Paracétamol, et ce, sans consultation d’un médecin.

Il a expliqué que de nombreux jeunes contaminés au coronavirus dans le monde sont décédés à cause d’anti-inflammatoires. La consommations de fortes doses de médicaments à base de Paracétamol est à éviter, a fait savoir Chorki Hammouda.

Dans certains cas, des patients abusent de Paracétamol pour faire chuter leur fièvre, a-t-il encore expliqué, mettant en garde contre ces abus et conseillant de consulter un médecin d’urgence dans ces cas de figure, signalant que ces médicaments peuvent des noms différents mais les mêmes propriétés.

« Les médecins sont bien informés pour assurer une bonne prise en charge des patients atteints de la Covid-19 et éviter les complications et sur la nécessité de ne pas prescrire les anti-inflammatoires étant donné que des décès ont été enregistrés notamment en Italie chez la population jeune suite à la prise de médicaments anti-inflammatoires », a déclaré Chokri Hammouda.

Commentaires:

Commentez...