Mechichi hausse le ton à propos d’El-Kamour : « L’Etat est prêt à faire appliquer la loi par la force »

A El-Kamour, le blocage persiste et les vannes de pétrole restent fermées bien que qu’un accord ait été trouvé la réouverture des vannes de pompage. Mais à l’issue des concertations, la coordination d’El Kamour, a finalement estimé que les propositions du gouvernement ne sont pas totalement satisfaisantes.

La situation de blocage perdure ! De quoi pousser le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, à réagir. Lors d’un point de presse, tenu ce mardi 3 novembre, il a haussé le ton, avertissant que le gouvernement passera prochainement à l’application de la loi par la force, et ce, afin de réactiver la production de pétrole à Tataouine et dans d’autres sites de production.

« Il n’est plus question de prendre le peuple en otage », a-t-il estimé. Le gouvernement a fait le choix de négocier. Il a répondu aux réclamations des partenaires sociaux au sujet des sites de production au gouvernorat de Tataouine tout en insistant sur le fait que les pourparlers continuent en vue d’arriver à un dénouement de la crise d’El-Kamour et la reprise de la production du pétrole.

Le chef du gouvernement a exhorté à se remettre au travail et mettre hors-jeu ceux qui bloquent la production du pétrole et du phosphate.

Commentaires:

Commentez...