Près de 70 personnes interpellées après leur tentative d’émigrer clandestinement

A l’heure où la question des migrants irréguliers devient de plus en plus problématique pour la Tunisie notamment après l’attentat de Nice perpétré par un jeune tunisien qui avait gagné l’île de Lampedusa de manière clandestine, les forces de sécurité tunisiennes continuent d’arrêter des candidats à l’émigration.

Durant le week-end, elles sont parvenues à interpeller 65 personnes qui s’apprêtaient à voyager clandestinement depuis les ports de Rades et de La Goulette, a confirmé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Ces individus ont été appréhendés alors qu’ils tentaient de s’infiltrer dans des navires accostés aux ports. Ils ont été placés en garde à vue et le ministère public a ordonné d’engager des poursuites à leur encontre.

Par ailleurs, une unité de la marine nationale a secouru, hier, quatre Tunisiens qui se trouvaient à bord d’un bateau pneumatique ayant pris l’eau et qui a été repéré à 50 kms des côtes de Haouaria (gouvernorat de Nabeul).

Selon un communiqué du ministère de la Défense, les passagers âgés entre 21 et 27 ans, ont indiqué avoir pris le large, samedi, depuis le Golfe de Tunis dans une tentative de rallier illégalement l’Europe. Ils ont été reconduits au port de Kelibia et remis aux unités de la Garde nationale.

Commentaires:

Commentez...