Lotfi Zitoun tire à boulets rouges sur Ennahdha

Invité ce lundi 2 novembre 2020 sur Shems fm, l’ancien responsable nahdhaoui qui vient de démissioner du Conseil de la Choura n’a pas hésité à critiquer le mouvement islamiste et les conséquences de ses conflits internes sur la situation actuelle.

Lotfi Zitoun, ancien ministre des Affaires locales et de l’environnement, a affirmé que la Tunisie connait un tournant dangereux sur tous les plans.

« La Tunisie se trouve à un tournant dangereux, et même les acquis sont menacés, notamment la liberté d’expression et la démocratie », a déclaré Zitoun critiquant dans ce sens la position prise par Ennahdha.

Selon l’ancien membre de la Choura, le mouvement se concentre, durant cette période délicate, sur ses conflits internes et son prochain leader au lieu de se focaliser sur les sujets brûlants.

« Ennahdha est distrait par des problèmes partiels qui ne concernent pas le peuple », a-t-il tranché. « Je ne le vois donc pas comme le point de départ d’une solution naturelle qui ferait avancer le pays ».

« La religion est devenue une partie du conflit alors que nous avons toujours cherché à faire la part des choses à ce sujet, notamment lors du 10ème congrès. […] En examinant les communiqués publiés par Ennahdha et par le groupe des 100, on remarque un discours basé sur la religion et l’idéologie », a-t-il regretté.

Zitoun a également énuméré plusieurs erreurs politiques que son ancien parti avait commis. Il a estimé qu’Ennahdha avait gaspillé l’opportunité du gouvernement d’Habib Jemli en mal choisissant la personne à diriger du pays et avait par la suite été la cause du renversement du gouvernement d’Elyes Fakhfakh.

Commentaires:

Commentez...