La HAICA porte plainte contre Zitouna TV pour incitation à la violence

Invité par la chaîne en question, le responsable sécuritaire à la retraite Hichem Meddeb avait critiqué, dimanche, le traitement par certains médias de l’assassinat d’un enseignant français par un terroriste d’origine tchétchène, à l’instar de « Shems Fm », « El hiwar Ettounsi », « Attessiaa TV » et le journal électronique « Kapitalis » plus particulièrement.

C’est dans ce cadre que le Conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a décidé de porter plainte contre la chaîne de télévision « Zitouna TV », pour incitation à la violence contre le journaliste et propriétaire du site d’information « Kapitalis », Ridha Kefi.

Dans une déclaration accordée, lundi 2 novembre, à l’Agence TAP, Hichem Snoussi, membre du Conseil de la HAICA, a souligné que cette chaine qui « diffuse de manière illégale et sans licence », fait l’objet de plusieurs plaintes, dont certaines portées par l’ancien gouvernement.

A cet effet, Snoussi a appelé la justice à trancher dans les affaires liées aux dépassements de la chaîne en question et « à ne pas consacrer l’impunité », surtout que la date du 2 novembre coïncide avec la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes.

En effet, Meddeb a estimé que la publication du propriétaire de « Kapitalis » sur l’attentat est une incitation à l’hostilité, appelant, dans la foulée, le ministère public à enquêter sur les ressources de financement de ce média.

Commentaires:

Commentez...