Devenu le conseiller de Rached Ghannouchi, Mohamed Ghariani quitte officiellement Tahya Tounes

Le nouveau conseiller auprès du cabinet du président de l’ARP, Rached Ghannouchi, chargé de la justice transitionnelle et de la réconciliation nationale, a démissionné de Tahya Tounes.

Mohamed Ghariani a, en effet, annoncé ce lundi 2 novembre 2020 sur les ondes de la radio Mosaique fm, sa démission de Tahya Tounes pour se concentrer totalement sur sa nouvelle fonction de chargé de la justice transitionnelle et de la réconciliation nationale en tant que conseiller de Rached Ghannouchi.

Mohamed Ghariani, dernier secrétaire général du RCD dissous et ancienne grande figure du régime Ben Ali a donc décidé devenir le conseiller de Rached Ghannouchi.

La dernière apparition médiatique réunissant les deux hommes remonte d’ailleurs à avril 2016 lorsque Mohamed Ghariani avait été reçu par Rached Ghannouchi pour débattre de « l’avenir des pays du printemps arabe et du rôle de Rached Ghannouchi dans l’expérience tunisienne » !

Le dernier secrétaire général du RCD a été « l’objet » de toutes les convoitises. Blanchi par la justice, il a ressurgi sur la scène politique à partir de l’annonce de son éventuelle entrée à Nidaa Tounes en tant que membre de l’exécutif puis de conseiller auprès de Béji Caid Essebsi.

Rappelons que M. Guariani a été arrêté le 11 avril 2011, notamment quand M. Caid Essebsi était Premier ministre. Il était alors accusé de détournement et extorsion de fonds, de malversation, de spoliation et d’abus de pouvoir ayant porté préjudice à l’administration. Deux ans plus tard, le 10 juillet 2013, il a été libéré sous le gouvernement d’Ali Laarayedh.

Commentaires:

Commentez...