Tunisie : Trois mille pharmaciens attendent toujours l’ouverture de leur pharmacie


Certains pharmaciens ont attendu plus de 28 ans pour pouvoir ouvrir leur propre pharmacie. Visiblement, en Tunisie, tous les secteurs sont en difficulté.

« Plus de 3.000 pharmaciens sont sur la liste d’attente depuis de nombreuses années et ont été empêchés d’ouvrir leurs propres pharmacies en raison des lois réglementant le secteur », a laissé entendre ce mercredi 28 octobre 2020, Ramzi Bououn, président de l’association tunisienne des pharmaciens libres.

En effet, d’après ses dires, certains pharmaciens ont attendu plus de 28 ans pour pouvoir ouvrir leur propre pharmacie, alors que le tour de certains autres n’arrivera que dans 100 ans à cause des lois  » obsolètes et injustes « , a-t-il dit.

 » Les gouvernements successifs n’avaient pas été en mesure de traiter sérieusement ce dossier « , a-t-il ajouté, soulignant qu’aucune solution radicale n’a encore été proposée pour régler cette situation.

Bououn a, par ailleurs, appelé à l’annulation de l’article 29 de la loi n ° 55 de 1973 organisant les professions Pharmaceutiques, qui conditionne l’autorisation d’implanter une pharmacie dans une commune au nombre d’habitants ce qui empêche, selon lui, les pharmaciens d’ouvrir leurs propres pharmacies et les oblige à rester sur des listes d’attente pendant de longues années

Commentaires:

Commentez...