Tunisie : L’encombrement dans les institutions carcérales atteint 113%

Dans cette situation sanitaire délicate, tous les regards se tournent vers les établissements carcéraux.

Selon les données générales publiées mardi 27 octobre, par le ministère de la Justice sur la situation des institutions carcérales dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, l’encombrement dans les institutions carcérales a atteint jusqu’au 26 octobre courant une moyenne de 113% pouvant s’élever à un taux maximal de 180% jusqu’à un taux minimal de 70%.

Le communiqué du département de la Justice passe en revue les mesures préventives arrêtées pour circonscrire la propagation du virus dans les différents établissements pénitentiaires. Ces établissements accueillent 22 mille prisonniers, selon le ministre de la Justice Mohamed Bousseta qui intervenait lundi au cours de la séance de dialogue avec le parlement.

Parmi les mesures citées visant à réduire l’encombrement dans les prisons, une augmentation de la capacité d’accueil à travers la construction de nouvelles unités pénitentiaires en remplacement de locaux vétustes.

Durant la prochaine étape (2021-2023), 6 prisons seront dotées de 5380 lits supplémentaires: la première moitié vers la fin de l’année prochaine et le reste (2680 lits) au terme de l’année 2023, lit-on de même source.

Selon le ministre de la Justice Mohamed Bousseta, 177 contaminations au coronavirus ont été recensés dans les prisons tunisiennes.

Lors d’une séance d’audition du gouvernement à l’ARP, le ministre a expliqué que sur ces cas sont répartis entre 87 chez les prisonniers et 90 chez les agents pénitentiaires.

Mohamed Bousseta a estimé que la situation n’est pas alarmante si on sait que la Tunisie compte 22 mille prisonniers.

Commentaires:

Commentez...