Tunisie : Les jeunes médecins appellent à la sécurisation des Urgences

Après l’échec de manœuvres de réanimation sur un patient dans la nuit du 23 au 24 octobre 2020, un groupe d’individus armés de couteaux a pris d’assaut le service d’urgence de Bab Saadoun. « Ils ont terrorisé les patients, cassé le matériel de la salle de réanimation et agressé le cadre médical et paramédical », a laissé entendre l’Organisation tunisienne des jeunes médecins.

Elle a appelé, dimanche 25 octobre, le ministère de la Santé à assumer ses responsabilités en matière de sécurisation des services d’urgence, notamment dans les circonstances actuelles à travers la garantie des ressources humaines et matérielles suffisantes et ce en coordination avec le ministère de l’Intérieur, afin d’assurer le bon fonctionnement des urgences et de protéger le cadre médical et paramédical ainsi que les ouvriers contre d’éventuelles agressions.

Dans un communiqué, l’organisation a indiqué L’organisation a appelé la direction générale de l’hôpital de la Rabta à poursuivre les assaillants en justice, faisant savoir que cette agression a entraîné de graves atteintes corporelles à un médecin et à une infirmière.

L’organisation a mis en garde contre toute tentative de faire pression sur le médecin, victime de l’agression pour retirer sa plainte

Commentaires:

Commentez...