Sbeitla : La famille d’Abderrazek Khachnaoui proteste

La famille d’Abderrazek Khachnaoui, décédé mardi 13 octobre suite à l’effondrement d’un kiosque anarchique démoli par les équipes municipales à Sbeitla alors qu’il y dormait, a fermé la route, ce vendredi, en signe de protestation.

La circulation au niveau de la route principale a été donc bloquée et des pneus ont été brulés par les membres de la famille du défunt qui ont appelé à ce que toutes les personnes derrière la mort de leur père soient tenues pour responsables.

S’exprimant sur Mosaique fm, ils ont dénoncé la distorsion qui a affecté la famille après la diffusion d’une rumeur portant sur leur obtention d’argent en échange du non-suivi judiciaire des responsables de l’incident. Ils ont également dénoncé les fausses promesses reçues du gouvernement qui jusque là n’ont pas été tenues.

Plusieurs limogeages avaient ensuite été annoncés suite à cette tragédie. La présidence du gouvernement avait annoncé le limogeage du gouverneur de Kasserine et du délégué de Sbeitla. Il avait également été décidé de limoger le chef du district de sécurité nationale et le chef du poste de police municipal de Sbeitla

Le juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Kasserine avait également ordonné, de placer en garde à vue le chef de la police municipale après son interrogatoire et le conducteur du bulldozer.

Commentaires:

Commentez...