La Tunisie peut demander des facilités de financement, selon un haut fonctionnaire du FMI

La Tunisie doit engager discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) dans les semaines à venir et a la possibilité de demander davantage de facilités de financement, a déclaré, ce lundi 19 octobre 2020, Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, cité par Reuters.

En avril dernier, la Tunisie avait, en effet, convenu avec le FMI d’emprunter 743 millions de dollars pour aider à appuyer l’économie tunisienne, lourdement impactée par la pandémie de coronavirus, et ce, après l’expiration d’un précédent programme de prêt à long terme du FMI.

Le FMI avait annoncé sa décision de débloquer 743 millions de dollars au profit de la Tunisie, soit près de 2,2 milliards de dinars tunisiens, précisant « qu’il s’agit d’un instrument de financement rapide afin d’assister financièrement (…) qui ont besoin d’un appui urgent en vue de rééquilibrer la balance des paiement ».

« Ils peuvent demander – ils ne l’ont pas encore fait – d’autres facilités de financement », a déclaré à Reuters Jihad Azour.

Commentaires:

Commentez...