Contrairement à Mechichi, Hechmi Louzir n’écarte pas l’option du confinement général

Le directeur de l’Institut Pasteur et membre du comité de lutte contre le coronavirus, Hechmi Louzir, a confirmé que la possibilité de recourir à un confinement général pour limiter la propagation de l’épidémie en Tunisie.

S’exprimant à Shems fm, hier, samedi 17 octobre 2020, louzir a déclaré que dans le but de stopper la propagation rapide du virus toutes les solutions sont possibles.

« Toutes les propositions sont étudiées en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, et rien d’interdit même si aucun pays du monde n’a encore réinstauré un confinement général », a-t-il ajouté.

Alors que les appels à appliquer un nouveau confinement général se multiplient, les autorités écartent toute possibilité de remettre en œuvre une telle mesure.

Le ministre de la Santé Faouzi Mahdi avait confirmé qu’un retour à un confinement total et général n’est plus possible. « Il faut apprendre à coexister avec l’épidémie », déclarait-t-il le 2 octobre 2020.

Présent à la séance de dialogue tenue à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), il avait souligné que la coexistence avec le virus devrait être accompagnée d’un respect des procédures sanitaires.

De même, le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi avait d’ailleurs indiqué qu’il n’est pas question de réappliquer un confinement total, rejetant l’idée d’un nouveau blocage de la roue économique du pays.

Commentaires:

Commentez...