PLF 2021: Considérés comme produits de luxe, hausse de la taxe sur la bière et les vins

Mauvaise nouvelle pour les fêtards. La Tunisie envisage d’augmenter la taxe sur la consommation de la bière et des vins dans le cadre du projet de loi de finances pour l’exercice 2021.

En effet, e projet de la loi de finances (PLF) pour l’exercice 2021, prévoit une augmentation de la taxe de consommation appliquée sur la bière et les vins considérés comme produits de luxe pouvant supporter une pression fiscale élevée.

Le gouvernement propose d’augmenter la taxe de 0,06 millimes le centilitre de bière de marque (de 0,018 le centilitre à 0,024 le centilitre) et de 600 millimes le litre d’autres vins extraits notamment de la fermentation de raisins mous ou du jus de raisins mous, conditionnés en bouteilles (de 1,8 dinar/le litre à 2,4 dinars/le litre).

Cette mesure vise, selon le document du projet de la PLF 2021, à mobiliser des ressources fiscales supplémentaires, au profit du budget de l’Etat, en cette conjoncture exceptionnelle que traverse le pays, rapporte l’agence TAP.

Les prix des vins tunisiens continuent, depuis plusieurs années, à s’envoler, et ils risquent de connaître une nouvelle hausse avec la nouvelle Loi de finances.

Depuis 2012, les prix de vente du vin ont connu cinq hausses successives. Ce renchérissement des prix est du essentiellement à une taxation de plus en plus pesante sur ces produits vinicoles qui emploient 25.000 personnes et plus de 3000 viticulteurs.

 

Commentaires:

Commentez...