Mohamed Ben Salem : « Le Groupe des 100 refuse la transgression du règlement interne d’Ennahdha »

En réaction à la polémique actuelle au sein d’Ennahdha axée principalement sur le prochain congrès du mouvement et la présidence du parti, un de ses leaders en la personne de Mohamed Ben Salem, a tenu à clarifier certaines choses.

Son intervention, ce jeudi 15 octobre 2020 sur les ondes de Mosaique fm, intervient après deux lettres adressées sous forme de pétition à l’attention de Rached Ghannouchi, président actuel d’Ennahdha lui demandant de ne pas se représenter, et après la réaction de ce dernier.

Mohamed Ben Salem, qui fait partie du « Groupe des 100 » membres dirigeants au sein d’Ennahdha ayant appelé ouvertement Rached Ghannouchi à renoncer à toute intention de se présenter à un nouveau mandat à la tête du parti, a précisé qu’une deuxième lettre avait été envoyée à Ghannouchi suite à l’absence de réponse officielle après l’envoi de la première lettre et la réponse officieuse jugée incorrecte de la part de son entourage.

Il a souligné la nécessité de respecter le règlement interne au sein du parti, soulignant que l’adhésion à une présidence à vie sera un coup porté à la démocratie au sein d’Ennahdha, ajoutant qu’il était inacceptable de stipuler que la loi ne devrait pas être appliquée en raison de l’ambition de son chef de se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Rached Ghannouchi s’est, lui aussi, exprimé, aujourd’hui sur la question et indiqué qu’il est encore trop tôt pour parler de sa candidature à un nouveau mandat. « Ces questions seront discutées puis décidées au cours du congrès », a-t-il insisté.

Notons que dans une nouvelle lettre envoyée par ce « groupe des 100 », il est clairement signifié que Rached Ghannouchi souhaite modifier le règlement interne du mouvement pour pouvoir se représenter à la présidence d’Ennahdha et compte également se présenter à l’élection présidentielle de 2024.

Commentaires:

Commentez...