Le gouverneur de Kasserine publie sa discussion Whatsapp avec le maire !

Qui dit vrai qui dit faux ? La tragédie de Sbeitla ayant coûté la vie à un homme au moment de la démolition d’un kiosque anarchique fait preuve encore en fois de la fiabilité des institutions de l’Etat.

Alors que le maire de Sbeiltla s’est désengagé de toute responsabilité en accusant le gouverneur d’être derrière ce drame, le gouverneur a choisi de tout dévoiler même sa discussion Whatsapp avec le maire.

En effet, sur la page du gouvernorat de Kasserine, le gouverneur a donné sa version des faits en réfutant toute responsabilité.

Selon la capture d’écran publiée par le gouverneur, on voit bel et bien le maire solliciter une décision du gouvernorat pour détruire ces construction anarchiques.

https://www.facebook.com/gouvernorat.kasserine/posts/4516873081719740

 

Le maire de Sbeitla a donné sa version des faits affirmant que c’est le gouverneur de Kasserine qui est derrière cette décision. « Le gouverneur a exécuté cette décision en faisant usage des équipements du gouvernorat », a-t-il affirmé sur les ondes de Mosaique FM.

La municipalité n’avait pas encore fixé une date pour l’exécution de cette décision de démolition, a-t-il laissé entendre, ajoutant que le gouverneur avait inspecté, la veille, les lieux.

Plusieurs limogeages ont été annoncés en conséquence du tragique incident survenu à l’aube de ce mardi 13 octobre 2020. La présidence du gouvernement a annoncé le limogeage du gouverneur de Kasserine et du délégué de Sbeitla. Il a également été décidé de limoger le chef du district de sécurité nationale et le chef du poste de police municipal de Sbeitla.

suite à cette tragédie, la tension est monté d’un cran à Sbeitla, où des manifestations violentes ont éclaté. Les manifestants ont d’ailleurs incendié un véhicule des services municipaux. Plusieurs routes ont été également fermées et bloquées par les protestataires.

Commentaires:

Commentez...