Faux tests PCR : Parti à la retraite, un infirmer travaille pour son propre compte !

Capture d’écran : Elhiwar Ettounssi

Cet infirmier parti à la retraite faisait des test RT-PCR pour diagnostiquer le coronavirus, son propre business. Il a été arrêté par les forces de l’ordre.

En effet, l’ancien infirmier de l’hôpital Habib Thameur à Tunis pratiquait illégalement l’activité de diagnostic du coronavirus pour faire fortune. Selon une enquête diffusée hier sur Elhiwar Ettounssi, cet infirmier avait volé le cachet de l’hôpital en question et délivrait de faux résultats de ces test fictifs, pour son propre compte.

On le voit, dans une vidéo diffusée dans cette émission, se déplaçant dans le domicile d’un malade suspecté d’être contaminé par le coronavirus, en train de fairedles prélèvements, avant de délivrer après cinq heures les faux résultats.

Toujours selon l’enquête, l’ancien infirmer bénéficiait également d’un réseau de vol de médicaments et d’équipements médicaux à l’intérieur de cet hôpital, pour vendre ces médicaments aux malades à des tarifs exorbitants.

Commentaires:

Commentez...