Tunisie – Enseignement : La suspension des cours n’est pas d’actualité, selon Mechichi

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a réaffirmé, ce samedi 10 octobre, la nécessité de poursuivre les cours dans les établissements éducatifs tout en précisant que les concertations avec les syndicats de l’enseignement se poursuivent et que la suspension des cours n’est pas d’actualité.

Une annonce qui sonne comme une douche froide pour les syndicats dont la fédération générale de l’enseignement secondaire. Son secrétaire général, Lasaad Yaacoubi, a d’ailleurs mis en garde, hier, contre la possibilité d’un boycott, par les élèves et les enseignants, des établissements éducatifs, « à cause de l’insécurité qui y règne, en raison de la pénurie du matériel de prévention contre le Coronavirus ».

Hichem Mechichi a reconnu, aujourd’hui, que les établissements scolaires souffraient d’un manque de produits de prévention contre le coronavirus mais que le ministère de l’Education oeuvrait actuellement à accorder les fonds nécessaires aux délégations régionales pour pallier à ce manque.

Le ministère de l’Education avait annoncé, jeudi 8 octobre, que toutes ses ressources avaient été mobilisées pour garantir la réussite de la rentrée scolaire, notant que 238 mille masques sanitaires ont été fournis au profit de plus de 65 mille élèves, outre la mise à disposition de 3320 litres de gel désinfectant, de 10.600 thermomètres et la mobilisation de 6,4 millions de dinars au profit des établissements éducatifs.

Quoi qu’il en soit, Lassaad Yaacoubi n’a pas caché, dans une déclaration à l’agence TAP, « l’état de panique et de colère qui s’est emparé des enseignants et des élèves face au manque flagrant d’équipements de protection contre le Coronavirus ».

Selon lui, les masques distribués répondent aux besoins de seulement 3% des élèves issus de familles démunies, alors que les statistiques du ministère des Affaires sociales font état de centaines de milliers de familles nécessiteuses, ajoutant que le département de l’Education était censé fournir au moins 500 mille masques pour ces élèves. Il a également déploré une pénurie majeure de gel désinfectant.

Il a également affirmé que le nombre des cas de contamination par le coronavirus dans les rangs des enseignants, a dépassé les milles cas alors que le ministère de l’Education fait état de 707 infectionsenregistrées dans les rangs de la famille éducative répartie entre 300 établissements à travers le pays.

Commentaires:

Commentez...