Tunisie : Les comptes de la SNCFT saisis par la CNRPS

La société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a publié, ce vendredi 9 octobre 2020, un communiqué dans lequel elle annonce que la Caisse nationale de retraite de prévoyance sociale (CNRPS) a saisi, aujourd’hui, ses comptes bancaires et postaux.

Un blocage qui a suscité l’inquiétude des employés et agents de la société de crainte de ne pas percevoir leur salaire jusqu’à ce que la situation soit réglée.

Une situation qui n’a pas duré dans la mesure où le PDG de la SNCFT, Chiheb Ben Ahmed, est intervenu pour régler ce problème tout en assurant aux employés la satisfaction des revendications liées à la réunion du 2 octobre dernier avec la parie syndicale, à savoir des tickets restaurant pour tous les fonctionnaires de l’entreprise.

La SNCFT, tout comme Tunisair, traverse un contexte difficile. En août dernier, le président directeur général de la SNCFT, Chihab Ben Ahmed avait reconnu que l’entreprise connait depuis dix ans une détérioration de son activité économique qui a conduit à une situation critique laquelle nécessite une intervention urgente de l’Etat.

« Si la situation actuelle de la SNCFT se maintient, l’entreprise ne pourra pas continuer à travailler plus d’un ou deux ans », avait-il notamment lancé, soulignant que la société souffre d’une crise financière étouffante avec des pertes cumulées de l’ordre de 890 millions de dinars d’ici la fin de l’année 2020, en plus du montant de la dette qui avait atteint fin avril dernier 304 millions de dinars.

Il avait également alerté contre les manifestations et grèves qui, entre 2012 et 2019, ont engendré une perte de profits de 600 millions de dinars.

Commentaires:

Commentez...