Tests RT-PCR falsifiés : Le syndicat des biologistes prend la défense des laboratoires mis à l’index

Entre témoignages de citoyens et démentis des laboratoires concernés, l’affaire des tests RT-PCR falsifiés prend de plus en plus d’ampleur.

Hier, le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi ordonnait l’ouverture d’une enquête sur des soupçons de falsifications de résultats d’analyses RT-PCR impliquant certains laboratoires privés.

En effet, des citoyens ont indiqué, preuves à l’appui, avoir été soumis à des tests RT-PCR dans des laboratoires privés qui se sont révélés positifs mais qu’en parallèle, ces résultats se sont avérés négatifs lorsque les analyses ont été effectuées par les services de la santé publique.

Suite à cela, ils ont présumé que ces laboratoires privés cherchent à falsifier les tests de manière à ce que le patient testé positif soit poussé à faire tester ses proches et son entourage.

En réponse, le syndicat national des biologistes de libre pratique a dénoncé ces accusations, exprimant sa solidarité avec les laboratoires accusés de falsification.

Il a rejeté ce qu’il a appelé « campagne de dénigrement » visant les laboratoires privés qui, selon le communiqué rendu public ce mercredi 7 octobre 2020 « travaillent dans le respect des lois en vigueur et selon les normes techniques internationales ».

Commentaires:

Commentez...