Coronavirus : Les avocats en grève à Monastir

Face à ce qu’ils appellent l’explosion du nombre de contaminations par le coronavirus, les avocats à Monastir ont décidé d’entamer une grève les 6 et 7 octobre prochain.

Cette forme de protestation intervient pour dénoncer les conditions dans lesquelles ils exercent et pour réclamer un strict minimum de protection.

Dans une déclaration à Mosaïque FM, le secrétaire-général de la section des avocats à Monastir a mis en garde contre l’épuisement total du système de la Santé dans ce gouvernorat. Il a appelle dans ce sens le gouvernement à assumer ses responsabilités pour assurer une protection aux citoyens.

Les avocats dénoncent également ce qu’ils appellent le laxisme des autorités compte tenu de la gestion de cette crise sanitaire.

Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, avait annoncé plusieurs mesures urgentes au profit du gouvernorat de Monastir.

Ces mesures ont été annoncées lors d’une séance de travail tenue au siège du gouvernorat de Monastir en présence du gouverneur de Monastir, des députés de la région, ainsi que les représentants des organisations nationales et de la société civile.

Le ministre de la Santé a ainsi décidé d’augmenter le nombre de lits de réanimation à l’hôpital universitaire de Fatouma Bourguiba à Monastir de 2 à 18 lits et le nombre de lits d’oxygène de 20 à 60 lits.

Commentaires:

Commentez...