Eventuelle fermeture des écoles aux « hotspots » : Le ministère maintient le doute !


Le ministre de l’Education, Fathi Slaouti, a jugé, lundi 28 septembre, le nombre d’écoles fermées suite à la découverte de cas de coronavirus en Tunisie de « faible ».

« La situation dans les établissements éducatifs n’est pas aussi dangereuse que certains le perçoivent », a-t-il laissé entendre notant que le ministère recourt, en cas de découverte de cas de contamination par le Coronavirus dans certaines écoles et lycées, à la fermeture de ces établissements pour une période allant d’un à 14 jours, afin de les désinfecter.

Il a souligné que le ministère de l’Education s’est engagé à mettre en œuvre les décisions de la présidence du gouvernement dans les établissements éducatifs, coïncidant avec la classification par le ministère de la Santé de 17 délégations Hotspot, où le nombre de cas de contamination dépasse les 250 sur 100 mille habitants, sans nier ni confirmer l’approbation de la fermeture d’écoles et de lycées dans les régions en question.

D’autre part, il a indiqué que le ministère mettra au point un programme spécial de cours de rattrapage dans les écoles qui ont été temporairement fermées afin de prévenir la pandémie, rapporte l’agence TAP.

Commentaires:

Commentez...