Des étudiants tunisiens revendiquent un laisser-passer pour retourner en Russie

Des étudiants tunisiens inscrits dans les universités russes, ont protesté, ce lundi 28 septembre 2020, devant le siège du ministère des Affaires étrangères, revendiquant l’intervention urgente des autorités tunisiennes afin de leur permettre de retourner en Russie le plus tôt possible.

Ces étudiants souhaitent voir les autorités tunisiennes coordonner avec les autorités russes afin d’obtenir un laisser-passer leur permettant de se rendre en Russie où l’année universitaire à démarré, a indiqué un des étudiants interrogé par la radio Mosaique fm.

Tous les étudiants tunisiens, inscrits dans des universités russes, un millier au total, sont en effet bloqués en Tunisie en raison du coronavirus. Ils qui avaient été rapatriés de Russie en juin, attendent de pouvoir y retourner pour y reprendre leurs études sauf qu’ils restent toujours bloqués en raison de la fermeture des frontières, étant donné que la Russie est classée zone rouge.

L’année universitaire en Russie a démarré le 1er septembre alors que ces étudiants ont déjà payé les frais de scolarité de toute l’année universitaire mais se trouvent actuellement bloqués et le resteront jusqu’à nouvel ordre si l’on croit la réponse de l’ambassade de Russie en Tunisie.

En effet, l’ambassade de Russie a expliqué, le 23 septembre dernier, que « les étudiants tunisiens ne font pas partie des catégories d’étrangers pouvant entrer en Russie pendant la période de restriction entrant dans le cadre de la lutte contre le coronavirus » et que, par conséquent, la délivrance des visas d’études est temporairement suspendue.

Commentaires:

Commentez...