Condamnation de Moez Chakchouk : Les précisions de la Poste tunisienne

Le ministre du Transport et de la Logistique, Moez Chakchouk a été condamné, le 23 septembre sur une décision de première instance, prononcée par contumace.

La Poste Tunisienne a tenu a clarifier certains points dans cette affaire. Ces précisions interviennent après l’annonce du verdict par le Tribunal de grande instance de Tunis qui stipule que Moez Chakchouk, ex-PDG de l’Office National des postes et depuis peu ministre des transports, a été condamné à une amende de 130,3 millions de dinars et la poste Tunisienne à 651,5 millions de dinars.

A noter que l’affaire concerne des transactions financières vers l’étranger via Western Union. A cet égard, la Poste Tunisienne a publié ce vendredi 25 septembre un communiqué afin de mettre au clair les points suivants:

1- L’affaire a été abordée suite à une opération de contrôle de la part des services de la BCT au sujet des transactions effectuées entre 2012 et 2016.

2- La poste tunisienne a donné tous les éclaircissements nécessaires aux services de la BCT et a effectué les réformes suivantes :

– Le contrat conclu avec Western Union a été amendé en annulant l’article relatif au droit exclusif d’opérer dans le domaine des transactions financières et ce afin d’ouvrir la porte de la concurrence aux autres entreprises.

– Le privilège accordé aux agents et aux cadres du Fonds africain de développement en e qui concerne les virements à l’étranger a été annulé.

– Opter pour une autorisation au préalable de la part des services de la BCT pour la réexportation d’une devise importée de la part des non résidents en Tunisie.

– Soumettre les transactions financières à un contrôle continu et faire évoluer le système informatique.

3- Le dossier a été transmis aux services de la douane tunisienne qui l’a, à son tour, transmis à la justice alors que la poste tunisienne a opté pour toutes les réformes précitées.

4- La poste tunisienne tient à préciser que l’affaire concerne son activité en tant que personne morale et non la personne de son ancien PDG.

5- La poste tunisienne a cherché un consensus avec les services de la Douane tunisienne.

6- La poste tunisienne tient à rassurer ses clients que les transactions financières sont soumises aux lois en vigueur du commerce international et du change.

Commentaires:

Commentez...