Universités : L’enseignement à distance adopté en cas d’aggravation de la situation épidémiologique

Pour le moment, l’option d’enseigner les étudiants à distance n’est pas encore discutée.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Olfa Ben Ouda, a déclaré que l’enseignement à distance ne sera adopté qu’en cas de détérioration de la situation épidémiologique.

« Le ministère s’emploiera à poursuivre l’enseignement avec présence conformément au protocole sanitaire, mais avec la possibilité d’adopter une formation à distance si la situation épidémiologique connait une évolution », a-t-elle fait savoir ce lundi 21 septembre 2020.

Concernant les plans préventifs pour sécuriser la communication pédagogique en cas de détérioration de la situation épidémiologique, la ministre a précisé que le recours à l’enseignement à distance reposera sur le système d’apprentissage mixte « blending learning », notant que l’infrastructure numérique du secteur a été soutenue par une augmentation du débit internet. Ce dernier est passé de 30 à 100 dans 75 institutions universitaires.

« Des coordinateurs techniques permanents seront nommés pour fournir un soutien technique afin de sécuriser le flux d’Internet », a-t-elle noté dans une déclaration accordée à l’agence TAP.

Et d’ajouter que des discussions sont en cours avec le ministère des Finances pour trouver des fonds supplémentaires nécessaires pour acquérir et concentrer les serveurs Internet dans toutes les universités afin d’augmenter la couverture Internet autour des espaces universitaires.

Commentaires:

Commentez...