Tunisie : Intensification des campagnes sécuritaires pour imposer le port du masque

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a ordonné, ce lundi 21 septembre 2020, d’intensifier les campagnes sécuritaires visant à imposer le port du masque de protection dans les espaces publics, les moyens de transport en commun, les établissements scolaires et universitaires et tous les espaces de services qui accueillent des citoyens.

Une décision prise après la détérioration de la situation épidémiologique et une hausse dangereuse du nombre de nouveaux cas de contamination au coronavirus et de décès.

Cette intensification des campagnes sécuritaires a pour objet de faire respecter les règles de prévention à l’instar du port du masque et de réduire un tant soit peut le relâchement constaté chez beaucoup de Tunisiens.

Aujourd’hui, Habib Ghedira, membre du conseil scientifique de lutte contre le coronavirus, a d’ailleurs appelé à sanctionner tous ceux qui ne respectent pas les protocoles sanitaires et les mesures de prévention contre le coronavirus et « à l’application de mesures tranchantes pour lutter contre le coronavirus ».

Il a notamment fait mention de fermer les espaces qui ne respectent pas les protocoles sanitaires et les mesures de prévention contre le coronavirus.

Hichem Mechichi a notamment donné l’ordre, selon Mosaique fm, d’imposer le port du masque dans les administrations publiques et toute personne qui ne porte pas un masque sera interdite d’accès.

Le Chef du gouvernement Hichem Mechichi s’est, par ailleurs, exprimé, ce lundi sur la question du confinement, évoquée à maintes reprises et a assuré qu’il n’est pas question de réappliquer un confinement total.

Rappelons que dans un bilan publié ce lundi 21 septembre 2020, le ministère de la Santé a annoncé qu’en date du 20 septembre 2020, 996 nouvelles contaminations par le coronavirus ont été enregistrées sur un total de 6332 tests portant le bilan à 10.732 cas confirmés.

Commentaires:

Commentez...