Tunisie : Après l’attaque d’Akouda, nécessité de sécuriser les mosquées

Après l’attaque terroriste ayant ciblé deux agents de la Garde Nationale, le ministère de l’Intérieur s’est penché sur la question de la sécurisation des mosquées.

En effet, le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine a eu, lundi 14 septembre, au siège du département, un entretien avec le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum, axé notamment sur la protection et la sécurisation des mosquées. Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur le déroulement de l’action commune entre les services des deux départements, ainsi que sur la nécessité du renforcement de la coordination pour garantir la sécurité des mosquées.

L’entrevue a donné lieu à l’examen des moyens communs permettant de lutter contre la pandémie de Coronavirus, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

L’imam d’une mosquée à Akouda a été récemment arrêté sur fond de l’attaque d’Akouda, il est accusé de repérage d’une patrouille de la Garde Nationale.

Le père des deux terroristes impliqués dans cette attaque a affirmé avoir alerté l’imam d’une mosquée à Akouda sur le changement de comportement de ses deux fils et sur la « mauvaise fréquentation de cette mosquée et les tentatives de lavage de cerveau qu’ils auraient subis en l’espace d’un mois ».

Jeudi 10 septembre dernier, les forces sécuritaire ont pu arrêter un jeune imam d’une mosquée à Gafsa pour soupçons d’appartenance à une organisation terroriste.

Commentaires:

Commentez...