Deux prix à « La Mostra de Venise » pour le film tunisien « L’homme qui a vendu sa peau »

L’acteur syrien Yahya Mahayni primé à La Mostra de Venise

Le film tunisien « L’homme qui a vendu sa peau » a remporté deux prix lors de la 77ème édition du Festival international du film de Venise, « La Mostra de Venise ».

Il a remporté le Prix Orizzonti du meilleur acteur, qui a été attribué à l’acteur syrien Yahya Mahayni et un deuxième prix, dans l’une des section parallèles de « La Mostra de Venise ».

La première du film, réalisé par Kaouther Ben Hania, avait été projetée dans la section Horizons de la 77eme édition du Festival International du Film de Venise, qui s’est tenu du 2 au 12 septembre 2020.

« L’homme qui a vendu sa peau » ou « The man who sold his skin » met en scène le jeune acteur Yahya Mahayni et la française Déa Liane. Il marque également la première participation au cinéma arabe de la star internationale Monica Bellucci.

L’homme qui a vendu sa peau
Monica Bellucci dans le film « L’homme qui a vendu sa peau »

Décrit par sa réalisatrice comme une allégorie de la liberté personnelle dans un système inégalitaire, le film suit Sam Ali, un jeune Syrien sensible et impulsif, qui a quitté son pays pour le Liban pour échapper à la guerre, avec l’espoir de pouvoir voyager en Europe et vivre avec l’amour de sa vie.

Pour réaliser ce rêve, il accepte qu’un des artistes contemporains les plus célèbres le tatoue sur le dos. Quand son corps se transforme en une œuvre d’art prestigieuse, Sam Ali se rend compte que sa décision pourrait en fait signifier autre chose que la liberté.

Commentaires: