L’enseignement privé se déclare non concerné par les mesures du ministère de l’Education

La question se posait fortement. Les établissements éducatifs privés sont-ils concernés par les mesures annoncées par le ministère de l’Education pour prévenir contre la propagation du coronavirus ?

Zouhaier Mechergui, président de la chambre des établissements éducatifs privés a affirmé que ces derniers ne sont pas soumis à ces mesures car il ne s’agit pas des mêmes conditions d’enseignement comparées à celles dans le secteur public.

En effet, s’exprimant sur les ondes de Shems Fm, il a notamment cité le système d’enseignement par groupe et un jour sur deux annoncé par le département de l’Education, affirmant qu’il ne sera pas appliqué dans le secteur privé car généralement les classes ne sont pas chargées.

Le responsable a rappelé que le nombre des élèves de l’enseignement privé ne dépasse pas les 200 mille répartis sur 1000 établissements.

De nouvelles mesures seront prises à l’occasion de la rentrée scolaire fixée au 15 septembre avec un programme allégé puisque les élèves auront cours un jour sur deux dans des groupes qui ne dépasseront pas les 18 élèves par classe.

Les vacances scolaires seront réduites a confirmé le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi annonçant que les vacances de la moitié du premier et du deuxième trimestre seront réduites à quatre jours et que les vacances d’hiver et d’automne seront réduites à dix jours.

Commentaires: