Terrorisme : L’imam d’une mosquée arrêté dans l’affaire de l’attaque d’Akouda

Les retentissements de l’opération terroriste d’Akouda se poursuivent. Selon Sofiene Siliti porte-parole du pôle judiciaire et financier, l’imam d’une mosquée à Akouda a été arrêté sur fond de cette affaire, il est accusé de repérage d’une patrouille de la Garde Nationale.

En effet, toujours dans le cadre de cette affaire, deux personnes ont été arrêtées, tard dans la nuit d’hier mardi 8 septembre. Le premier n’est autre que l’imam d’une mosquée à Akouda qui aurait repéré une patrouille de la Garde Nationale alors que le deuxième serait au courant de cette opération avant son exécution, ajoute-il, cité par Shems FM.

Le père des deux terroristes impliqués dans cette attaque a affirmé avoir alerté l’imam d’une mosquée à Akouda sur le changement de comportement de ses deux fils et sur la « mauvaise fréquentation de cette mosquée et les tentatives de lavage de cerveau qu’ils auraient subis en l’espace d’un mois ».

Deux agents de la Garde nationale ont été percutés dimanche matin par trois terroristes à bord d’un véhicule au niveau du croisement d’Akouda à El Kantaoui. Trois terroristes ont été neutralisés à l’issue de cette attaque.

Les unités sécuritaires avaient procédé au ratissage de la zone et encerclé les assaillants et sont parvenus à les neutraliser après un échange de coups de feu.

L’adjudant Sami Mrabet a été tué lors de cette attaque après avoir été transféré à l’hôpital tandis que l’adjudant Rami Limam y reçoit les soins nécessaires.

 

Commentaires: