Le test PCR ne doit pas excéder 120 heures à l’arrivée pour les passagers entrant en Tunisie

Les Tunisiens, actuellement bloqués à l’étranger ont l’obligation de présenter un test PCR pour pouvoir entrer sur le territoire tunisien avec un problème de taille, celui de présenter un test ne dépassant pas les 72 heures.

Un vrai défi lorsqu’on sait que les résultats de ce test sont délivrés après un délai variant entre 24 et 72 heures. A ce titre, le ministère du Transport et de la logistique vient de mettre à jour les conditions d’entrée en Tunisie quant à l’obligation de présenter un test RT-PCR négatif pour tous ceux qui arrivent en Tunisie.

Une note datée du 7 septembre 2020 indique et précise que « conformément aux dispositions de la note de service datée du 20 août 2020 N°592/04, l’obligation de présenter des certificats de test négatif RT-PCR ne doit pas excéder 120 heures à l’arrivée en Tunisie pour tous les passagers à l’exception des arrivées à bord des vols charters ou les vols réguliers en Inclusive Tour ».

Cette note rappelle, par ailleurs, « l’obligation de se conformer à cette procédure et que dans le cas de l’embarquement d’un passager non muni de son test RT-PCR négatif, la compagnie aérienne assume la responsabilité légale et financière de cette non-conformité et sera responsable de la prise en charge des frais de l’hébergement dans un hôtel parmi les hôtels dédiés au confinement, et ce, pendant toute la période de confinement requise par les autorités sanitaires ou devra assurer son rapatriement avec la prise en charge de ses frais d’hébergement jusqu’à son départ ».

La note précise également que toutes les compagnies aériennes tunisiennes et étrangères doivent respecter les dispositions de cette nouvelle note.

Rappelons, en effet, que beaucoup de Tunisiens sont bloqués à l’étranger et notamment en France où ils éprouvent d’énormes difficultés pour revenir en Tunisie du fait qu’il est devenu quasiment impossible pour eux d’effectuer ce test depuis que les laboratoires ont été pris d’assaut.

Commentaires: