Mémoire : La Tunisie n’oubliera jamais Moncef Bey

Comme chaque année, le souvenir de Moncef Bey surgit à l’orée du mois de septembre.
C’est en effet le 1er septembre 1948 que celui qui était surnommé le bey du peuple, est mort en exil à Pau en France. Ses funérailles quelques jours plus tard à Tunis seront un moment fort, avec une foule immense qui accompagna le souverain destitué jusqu’à sa dernière demeure au Djellaz.
Succédant à Ahmed II, Moncef Bey a régné durant moins qu’une année, de juin 1942 à mai 1943. Après sa destitution par les autorités du Protectorat, Lamine Bey lui succédera et sera le dernier bey de la lignée husseinite dont l’origine remonte à 1705.
Soixante-douze ans après sa mort à l’âge de 67 ans, Moncef Bey règne encore dans les cœurs. Celui qui fut si proche des nationalistes et du petit peuple reste présent dans les mémoires alors que des rues, des avenues et un grand marché préservent son nom et sa mémoire.

Commentaires: