Walid Zidi et le précédent de Taha Hussein

La proposition de Walid Zidi en tant que ministre des Affaires culturelles rappelle un précédent égyptien. En effet, Taha Hussein, malgré son handicap, avait été nommé ministre de l’Éducation nationale en Égypte, du temps de Gamal Abdennasser.
Taha Hussein, un immense écrivain et penseur, avait perdu la vue alors qu’il était encore adolescent ,avait produit une oeuvre remarquable et fut ministre de Nasser.
Pourfendeur de l’intégrisme et défenseur des Lumières, Taha Hussein est un symbole dans la pensée arabe. Et en Tunisie, le fait que Walid Zidi soit pressenti pour la Culture, ne peut que susciter en nous, un écho de Taha Hussein doublé d’une symbolique tunisienne.

Commentaires: