Tunisie : Jusqu’à 3000 dinars d’amende pour non-port du masque

CP : AP

Face à l’évolution de la situation épidémiologique, les mesures se multiplient. Dans l’espoir de limiter la propagation de la pandémie, les autorités tunisiennes ont imposé le port des masques dans les lieux publics. Des amendes seront au rendez-vous pour tout contrevenant.

Le ministre de la Santé par intérim Mohamed Habib Kchaou a rappelé la publication, dans le journal officiel de la république tunisienne (JORT), d’une décision ministérielle imposant le port obligatoire de masques de protection.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 26 août 2020 au siège du ministère de la Santé, il a assuré que des amendes seront imposées sur toute personne ne respectant pas cette mesure.

Les peines pour quiconque enfreint le port obligatoire du masque vont de 100 à 3000 dinars d’amendes et peuvent même atteindre la prison.

Il a souligné que la décision est basée sur le décret n ° 9 et l’article 312 du code pénal, indiquant que le juge a le pouvoir discrétionnaire d’imposer des sanctions aux contrevenants.

Commentaires:

Commentez...