Le ministère de l’Énergie dément l’existence d’un « lac » de pétrole à Borj El Khadhra

Le ministère de l’Énergie, des Mines et de la Transition énergétique a catégoriquement démenti l’existence d’un « lac » de pétrole à Borj El Khadhra.

L’affaire a fait surface lorsqu’une photo aérienne prise via Google maps du village de Borj El Khadhran gouvernorat de Tataouine, a été massivement partagée, notamment par le député Seifeddine Makhlouf. Les internautes ont longuement discuté l’existence de grandes quantités de pétrole appartenant à une société française (pétrole France) dans la région.

Dans un communiqué, le ministère a démenti l’information, confirmant qu’il n’y a pas de société ou institution portant ce nom.

Et d’ajouter que l’application Google Maps n’est pas une référence légale ou officielle pour l’Etat tunisien ou tout autre pays.

Le ministère a déclaré qu’il n’y avait pas d’installation pétrolière, de puits de pétrole ou de déversement de pétrole à cet endroit, et que le puits de pétrole le plus proche de cet emplacement se trouve à 170 km au nord, à El Borma.

Il a expliqué que ce qui apparaît sur l’image en couleur verte ou noire est de l’eau et des algues, autour desquelles se trouvent des palmiers, des roseaux et diverses plantes, et non du pétrole.

Commentaires: